Sant Marti de la Cortinada
L'église Sant Marti a subit de nombreuses modifications au cours de son existence. D'origine romane comme nous le témoignent son clocher de base carré à deux étages avec fenêtres géminées au premier niveau et arcades lombardes et des dents de scie, couvert d'une toiture pyramidale, ainsi que son abside semi-circulaire comportant encore les fresques et qui dans la structure actuelle sert de chapelle.
La nef d'origine d'époque romane était couverte avec une voute et des arcs formerets et venait jusqu'à la chapelle au bas du clocher. L'agrandissement du XVIIème siècle a transformé la chapelle d'origine en église de base rectangulaire avec une nef centrale orientée à 90° de celle d'origine, quatre chapelles latéralles, une sacristie et une dernière petite pièce. Au XVIIIème siècle c'est la facade comportant la porte d'entrée qui est modifiée en 1781.
Toutes ces modifications et agrandissements successifs donnent une idée de l'importance de La Cortinada.
C'est en 1968 que furent découvertes les fresques que nous pouvons admirer aujourd'hui et elles ont certainement de cette façon été préservées de la destruction où de la vente à des particuliers à une époque où la protection du patrimoine n'était pas encore un souci majeur.

Elles datent de la fin du XIIème siècle et comportent une grande variété de thèmes. Sur le côté gauche figure Sant Marti et Sant Brice ainsi que d'autres personnages non identifiés. A droite on peut voir un archer, un musicien ainsi que des figures d'animaux.
Les grilles de fer forgé du maître autel, comme celles des chapelles latérales sont un exemple des réalisations locales et de la qualité du travail fourni.
Le mobilier en bois présente aussi une excellente qualité de réalisation. Un banc daté de 1635 et une commode, décorés avec des motifs traditionnels. Sur le mur un carillon comme dans d'autres églises andorrannes. Le maître autel date du XVIIIème siècle. Oeuvre d'une grande qualité. Le retable comporte des figures sculptées et une représentation de la nativité dans la prédelle. Les retables des chapelles latérales gauche sont dédiées à la Vierge, à Sant Antoni. A droite à la Verge del Roser. Ce dernier est une oeuvre en haut relief avec des scènes de la passion et de la crucifixion de Jésus.
Sources : Vues et textes de Michel Bonnefoy.
16 Décembre 2018 18:14:01
Ecrivez-nous :