Nous avons beaucoup aimé.
Saisissez votre pseudo :
Saisissez votre mot de passe :
 
Vous n'êtes pas inscrit :
Les marches en montagne en Andorre.
Les marches en montagne dans le cadre merveilleux des vallées Andorranes. Dernière marche, vers Sorteny, avant-hier. Nous étions venu avec l'idée de retourner encore une fois dans la vallée du riu Rialb et aller pique niquer près du refuge. Au moment de partir un panneau présentant un plan des randonnées attire mon attention. Quelle est donc ce sentier indiqué menant au refuge de Besali. Quel est donc ce refuge ? Je n'en ai jamais entendu parler, il ne figure pas sur mes cartes. La curiosité prend le dessus et décision est prise d'explorer cette voie. Difficulté, sur le terrain pour trouver le départ !! Le balisage cherché est innexistant. Heureusement il y a sur le parking un point accueil ou une charmante jeune fille nous explique que le balisage venait d'être refait en fonction de passages antérieurs sur une propriété privée.
En effet la nouvelle piste se trouve une centaine de mètres en contrebas, nous voici partis. Chemin très bien balisé, bordé de framboisiers, passant sous le couvert bien à l'abris du soleil sur la première partie. Le sentier grimpe ensuite assez raide, avec des passages à couvert, mais une vue absolument splendide sur la vallée. Nous dominons à la fois El Serrat, les Salines, Llorts, Arans et tentons d'apercecoir La Cortinada. De l'autre côté, c'est la vallée du riu Rialb et en face de nous la vallée du riu de Sorteny avec le chemin montant au refuge de Sorteny et sur l'autre rive la Coma Obaga sur laquelle on pourrait deviner le refuge. Après le passage d'un redent rocheux, le sentier continue de monter, cette fois-ci en plein soleil et encore très raide, la vue sur la vallée s'élargissant encore. Bientôt la pente se fait plus douce et le sentier pénètre dans une zone de prairies. Nous continuons en direction de zones de paturages. Le sentier descend maintenant légèrement avant de franchir un petit torrent, aujourd'hui à sec. Cette année est la première ou je vois tant de sources et de torrents asséchés. Enfin légèrement au dessus de nous apparait le refuge. Nous y sommes rapidement. Il est constitué d'une petite maison en dur avec 4 places de couchage, une table deux bancs et une cheminée, par comparaisons avec d'autres c'est un mini refuge a côté duquel un petit chalet léger en bois a été posé, ce dernier permettant d'avoir un peu plus d'aise, mais n'offrant pas de confort suffisant en période hivernale. Devant le refuge un petit foyer pour faire des grillades et un tronc creusé qui devait être un point d'eau, mains qui est aujourd'hui désespérément vide.
Le lieu est agréable dans son environnement, relativement propre, les occupants précédents ayant fait un nettoyage vraiment très relatif. La plupart des refuges Andorrans que j'ai visité sont dans un état de propreté tout à fait correct, mais il est vrai que de temps en temps certaines personnes semblent penser que la charge du ménage après leur passage ne leur incombe pas.
Après un pique-nique bien mérité, nous reprenons le chemin du retour vers la voiture. Il nous aurra falu environ une heure pour monter, doucement, en prenant le temps de profiter du paysage. La descente sera un peu plus rapide.
Réalisation du site : Vitrine-Internet.
15 Novembre 2018 13:06:45
Ecrivez-nous :